Bienvenue sur RM-Land : Le forum !
Après votre inscription, vous aurez accès à tout le forum : Partage de ressources, de scripts, résolution de vos problèmes, présentations de projets et montage de teams.
 
AccueilLe sitePortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Sam 5 Jan - 18:08

Voici ma nouvelle histoire, Zelda. Elle comportera 20 Chapitre de 3 séquences. Assez long, mais c'est mon premier grand projet. Je vous dévoile pour l'instant le prologue et la première séquence du 1er chapitre, même si pour l'instant j'en ai fais 3, mais c'est pour vous laisser commenter...
Surtout, n'ayez pas peur de dire ce qui ne va pas, je ne me vexerai peut-être pas (je plaisante), car c'est en chutant qu'on avance.


The Legend of Zelda: Triforce espoir:


PROLOGUE:

Dans le village de Toal, au fond du lac qui entourait un pylône de pierre, se trouvait quelque chose.
Quoi ? Eh bien ce n’était pas quelque chose de bien, c’était quelque chose d’ignoble, une force maléfique venant du monde des ombres.
Un jour que Link, un villageois qui avait connu l’aventure, en bravant tous les dangers, qui était devenu un héros, qui était connu dans toute la région d’Hyrule, allait pêcher dans le lac, espérant rapporter quelques fritures, il vit une lueur blanchâtre, qui envahissait peu à peu tout le lac. Il s’avança, revêtit sa tenue Zora qui lui permettait de respirer sous l’eau, et plongea.
En deux coups de palmes, il fut au pylône, mais fut tout à coup attiré comme un aimant au centre de la lueur, noire quant à elle. Link eut alors l’idée de mettre ses bottes aimantées très lourdes. Mais malheur ! Les bottes étaient aimantées, alors Link fut attiré deux fois plus vite.
Ses pieds étaient désormais aspirés dans la lueur, puis son torse, puis ses épaules, puis Link perdit connaissance.

CHAPITRE 1 : Les lueurs maléfiques.

Séquence 1 : Des retrouvailles glaciales.

Quand Link se réveilla, il se rendit compte qu’il était entre les deux orbes de lumière qui permettait la vie aux êtres du monde des Ombres. Il était donc là-bas, dans le monde des Ombres...
Il se dépêcha de s’éloigner des orbes. C’est alors qu’il vit une forme familière : Midona.
Midona était la princesse du monde des Ombres, et elle était très belle. Elle était pâle, les cheveux d’une couleur rousse et blonde à la fois. Elle avait accompagné Link dans sa dernière aventure, l’aidant admirablement bien.
La princesse s’avança, dévisageant Link bizarrement. Il faut dire que Link avait grandi, étant devenu quasiment un adulte, et ayant des vêtements complètement différents de la tenue du héros d’Hyrule...
-Oh, c’est toi, Link, contente de te voir...
Midona avait dit ça d’un ton glacial, laissant sa phrase nullement crédible.
-Mais j’aurais espéré te recevoir dans d’autres circonstances...
Midona attendit une réponse, mais voyant Link silencieux, expliqua :
-Le monde des ombres a retrouvé sa beauté, mais des traîtres se sont hissés parmi nous, j’en ai peur. Ils ont informé Zordalion –un être sans foi ni loi, qui ne jure que par sa puissance extraordinaire- de tous les faits et gestes de moi et mes fidèles. Ces mêmes traîtres ont reçu des pouvoirs maléfiques, avec pour mission d’envahir tous les villages d’Hyrule au néant. Des lueurs noires sont en ce moment même en train de se répandre dans les villages et villes entourant Hyrule : Cocorico, Le village des Zora, ton village, Toal, et enfin le lac Hylia. Et pour couronner le tout, pour faire peur à tous les autres villages, ils ont pris le contrôle du château d’Hyrule. Je ne sais pas pourquoi ils se concentrent sur cette région, mais un chose est sûre : C’est en rapport avec la princesse Zelda, toi et la triforce.
Pourquoi toi ? Eh bien tout simplement parce que tu as triomphé de Ganondorf. Tu représentes pour eux un danger, donc un ennemi.
Comme Link restait toujours silencieux, comme à son habitude, Midona continua :
-Ces lueurs aspirent tout ce que est vivant. De plus elles sont aimantées. C’est pourquoi tu as été aspiré plus vite que prévu, je crois...
Midona était en train de dévisager les bottes que portait encore Link. Il les enleva, les trouvant maintenant inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Dim 6 Jan - 13:10

Séquence 2 : Une nouvelle quête pour Link.

Midona s’approcha désormais des orbes.
-Ne t’approche pas d’elles. Sinon, la malédiction qui tombait sur toi il y a quelques années retomberait.
Elles sont devenues maléfiques, sous le contrôle de Zordalion.
Soudain, Link se courba. Il cria, mais son cri se transforma bientôt en hurlement de loup. Sa peau devenait une fourrure, ses mains et ses pieds en pattes. Sa patte se orna d’une chaîne, sa tête était maintenant celle d’un loup.
Link était devenu purement et simplement un loup. Le même loup qui hantait ses cauchemars, le même loup qui prenait sa place en approche d’une zone d’Ombre...
Midona s’écarta.
-Oh non, tu a été entre les deux orbes... C’est horrible. Attends une seconde. Je vais te transformer.
Une seconde plus tard, Link était redevenu humain.
-Tu vas devoir te libérer de ce maléfice. Mais pour cela, tu vas devoir restaurer la triforce, répartie à nouveau, mais cette fois dans l’âme de monstres horribles et sans état d’âme...
Link sortit son épée et son bouclier.
-Oh, tu veux bien... Constata Midona. C’est tout simplement la réaction que j’attendais d’un héros d’Hyrule...
Link se revêtit de sa tenue de héros.
-Ah, eh bien voilà, tu es bien plus chic comme cela...
Midona sourit, fait très rare...
-Link, ta quête va être beaucoup plus dure que la précédente. De plus, comme cela fait longtemps que tu n’as pas pratiqué le combat à l’épée, je vais voir si tu as gardé tes réflexes.
Midona se plaça devant la frontière entre le monde la Lumière et le monde des Ombres.
-Essaie de m’envoyer dans la barrière. Ne t’inquiètes pas, je ne sentirais pas tes coups.
Link se mit en garde, sauta puis abattit son épée sur Midona ;
-Très bien, dit Midona.
Link se retourna. Midona n’était pas sous son épée, mais derrière lui !
-Maintenant, attaque-moi vraiment, s’il te plaît, je m’ennuie, dit-elle d’un ton ironique.
Link se lança tourna sur lui-même avec son épée et crut toucher Midona, mais elle avait déjà disparu, pour réapparaître derrière elle ; Link, enchaîna alors avec un revers, puis concentra sa puissance sur son épée, puis abattit son épée sur Midona, qui s’évapora en vapeur noire.
-Très bien, tu m’as eu, je vois que tu n’as rien perdu de tes réflexes. J’espère que c’en est de même avec les bottes que t’a apprises cette boîte de conserve, ah, ah, ah...
Midona s’amusait, mais Link avait beaucoup de respect pour celui l’avait initié aux bottes secrètes, des attaques puissantes très utiles dans certaines situations...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Dim 6 Jan - 16:13

Séquence 3 : Un nouveau professeur.

Midona se jeta alors dans le passage, et Link la suivit. Ils réapparurent devant la maison de Link, à coté du village de Toal.
-C’est donc là que tu vis, dit Midona. Mais c’est un trou à rats ! En plus, tu dois monter à une échelle ! Pouah ! Je n’aimerai pas vivre ici...
Ils allèrent alors, Midona ayant prit la place de l’ombre de Link, au village, pour aller retrouver Epona, la jument qui lui a offert sa fiancée, Iria.
Le voyant, cette dernière se lança au trop vers Link. L’entendant, les villageois sortirent de chez eux.
Ils demandèrent à Link combien de poissons avait-il pris, mais le voyant dans la tenue du héros, le chef demanda :
-Ne me dit pas que tu vas recommencer à sauver Hyrule...
C’est à ce moment que Link se courba au sol, ses mains se transformèrent en patte, son cri en hurlement de loup... Link se transformait en loup, devant les villageois !
-Au monstre, au monstre ! Crièrent les villageois, et quand la transformation en loup eut été terminée, Link vit en ouvrant ses yeux brillants des balais, des citrouilles, des cailloux se lancer sur lui. Midona cria en restant ombre :
- Sauve-toi ! Toal n’est plus un endroit sûr pour toi, dès que tu reviendras, ils penseront que tu es un monstre !
Ils se réfugièrent chez Link, une fois que Midona l’eut retransformé en humain.
-Maintenant, il faudra appeler Epona avec le sifflet que t’a donné ta copine, qui t’a embrassé...niark, niark niark...
Link rougit, et malheureusement, Midona le vit. Cela allait lui faire des sujets de plaisanterie...
-Bon, redevenons sérieux, dit Midona. Comme ta quête sera beaucoup plus difficile que la précédente, il te faut apprendre de nouvelles attaques. Je serai donc ton professeur. Eh, tu m’écoutes ?
Mais Link était perdu dans ses pensées. Il était à présent pris pour un monstre... Il n’avait pas vu Iria dans la foule, mais il était évident que son père, le chef, lui racontera ce qui s’est passé...
Midona comprit ce qui se passait, et dit :
-Tu sais, tout finira par s’arranger, et tout redeviendra comme avant...
Link releva la tête.
-Tu es prêt à commencer ta quête ? Oui ? Bon, et bien comme je le disais il y a un instant, je deviendrai ton professeur pour que tu apprennes à mieux combattre. Après, bien que tu auras toujours du mal à battre les monstres détenteurs des trois parties de la triforce, tu auras quand même plus de facilité. Mais pas tout de suite. Tout d’abord, nous devons avertir tes amis villageois de la lueur, car d’après ce que j’ai vu, la lueur s’est arrêtée de se disperser, et ils n’ont donc pas remarqué le problème. Vu que tu as été aspiré, ça a dû faire bloquer le maléfice. Cela montre bien que ces traîtres ne sont pas non plus extrêmement puissants...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Dim 6 Jan - 20:24

CHAPITRE 2 : Des sueurs froides mais du bonheur :

Séquence 1 : Lueur au fond du lac.

-Alors, expliqua Midona, pour faire simple : je vais te transformer loup, je vais te faire monter sur le toit du magasin de la femme au chat, et désolé si je sais pas comment elle s’appelle...
Link souffla. Il n’aima pas les remarques de Midona sur les villageois de son village.
-Désolé, désolé... Bon, je reprends : une fois que tu seras sur le toit du magasin, et ça, sans te faire remarquer, tu plongeras et rejoindra le pylône, je te ferai monter en haut, puis tu sauteras avant de tomber sur l’herbe. Enfin, d’après ce que tu m’a dit, y’en a...
Ils s’avancèrent jusqu’au village.
-Bon, il fait nuit, alors ce sera plus facile qu’en pleine journée, mais fais attention tout de même.
Midona le transforma en loup, et Link partit tout de suite. Midona le fit monter sur le toit rose du magasin, puis Link sauta dans l’eau. Arrivé près du pylône, il monta dessus avec l’aide de Midona, puis sauta illico sur la seule partie immergée de l’eau.
-Voilà, ce sera plus pratique pour observer la lueur, et de plus, tu ne seras pas attiré.
Midona se mit au travail. Par magie, elle souleva la lueur et la fit voler jusqu’au centre du village.
-Crie, s’il te plaît.
Link s’exécuta, sans comprendre. Il préféra hurler en loup.
Midona et Link entendirent très vite les villageois sortirent, et d’après leurs cris, ils virent parfaitement la lueur.
-Maintenant, je vais la détruire, dit Midona.
Et d’un seul geste, la lueur se détruit, sous les yeux rassurés des villageois.
-Link, ce ne sera pas toujours facile. Il en reste quatre à supprimer. Ensuite, nous pourrons aller chercher les parties de la triforce. Mais tant que les lueurs ne seront pas détruites, nous ne pourrons pas opérer. Nous devons faire passer le sort des habitants de Hyrule avant ta malédiction. C’est triste, mais c’est comme ça.
Link retrouva sa forme humaine.
-Tiens, remarqua Midona, maintenant que la lueur a été détruite, la malédiction est levée. Mais pas pour longtemps. Nous devons aller à Cocorico. Mais malheureusement, bien que cette lueur était facile à détruire, mon énergie a baissé. Car n’oublions pas que cette magie vient de Zordalion, l’être le plus puissant que je connaisse. C’est pour ça qu’il faut réduire sa puissance en détruisant les lueurs et en récupérant la triforce. Allez, fin des explications. J’en ai déjà trop dit. Après tout, tu n’a pas besoin de tout savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Dim 6 Jan - 20:37

Mhh , pas mal du tout , continue c'est cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   Dim 6 Jan - 22:06

Séquence 2 : En route vers Cocorico.

Midona et Link allèrent chercher Epona, qui resta silencieuse, comprenant sans doute la situation.
Link se hissa sur la selle. Et ils partirent. Link avait beau se dire que Midona avait raison, que tout allait s’arranger, rien n’y faisait. Il avait beau parcourir les plaines d’Hyrule, comme il le faisait autrefois, il se disait toujours que le village ne le prendrait maintenant que pour un monstre...
Il se dirigea vers le Château d’Hyrule. Il avait quelque chose à faire.
-Eh, mais qu’est-ce que tu fais ? Dit Midona, le temps presse... Ce n’est pas cette lueur là qu’il faut aller chercher, tu es trop faible... La lueur du château est las plus puissante, on ne peut pas y aller, on se ferait tuer par son pouvoir ! Il faut d’abord anéantir les 3 autres lueurs !
Midona avait beau parler, Link continuait d’avancer, Epona tout essoufflée, et Midona parlant encore et toujours.
Link devait aller voir le château. Si Iria n’était pas au village, elle était forcément chez sa nouvelle amie la tavernière, Telma.
-Stop !
Midona avait stoppé le cheval d’un seul geste de la main.
-Ecoute. Si tu t’approches trop du château, tu pourrais te transformer en loup, et ça pour toujours ! Je te l’ai dis, cette magie est trop puissante pour moi... Je ne pourrais pas lever le maléfice...
Link écouta enfin et reprit le chemin de cocorico.
-Je suis désolé, Link, murmura Midona, mais ce que tu ressent pour cette fille doit passer après le sort des...
Mais Link lui coupa la parole d’un geste de la main. Midona ne l’avait jamais vu aussi autoritaire.
Soudain, une flèche de feu siffla à l’oreille de Link. Epona prit peur, et partit au glop, enfin remise de la course de folie de tout à l’heure.
C’était les Bulbins qui les poursuivaient sur le dos des gros sangliers. Le Bulbins étaient des Orcs bêtes comme leur pieds, et qui ne pensaient qu’à se battre. En plus de ça, ils étaient nullissimes.
-Beurk ! J’ai toujours détesté des grosses bêtes, dit Midona en lançant des regards noirs aux Bulbins et à leurs sangliers...
Link sauta du cheval, sortit son épée, son boulier, et se lança à la poursuite des Bulbins, qui lançaient des flèches.
-Tu vois, Link, ils se souviennent de toi, ah, ah, ah...
Voyant que Link n’arriverait jamais à les toucher, il sortit son arc, qui n’avait pas servi depuis longtemps...
Il regarda ensuite, sans perdre pour autant les flèches de vue, son carquois : 100 flèches au total. Il regarda combien il y avait de Bulbins : six, répartis sur trois sangliers. C’était facile.
Link encocha une flèche sur le premier des sangliers, puis sur le second, en enfin le troisième. Ils étaient en train de courir dans tous les sens, sur le coup de la douleur. Les Bulbins, ne pouvant plus tirer correctement, descendirent. Enfin !
Link sortit son épée et son bouclier, et se lança à la poursuite des malheureux Orcs, qui n’avaient que leurs jambes pour s’éloigner suffisamment pour tirer. Mais Link les rattrapait toujours, et finalement, au bout d’une course effrénée, Link battit tous ses adversaires.
-Tu aurais dû prendre moins de temps, bouda Midona, je t’ai vu, tu t’es amusé... Tu aurais pu finir ça en cinq minutes, si tu l’avais voulu.
Mais Link n’écoutait pas. Il s’était beaucoup amusé, et pendant ce temps, il avait pu éviter de penser à Iria.
Il remonta sur sa jument, et cette fois, et arriva bientôt devant le lac de Cocorico.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.   

Revenir en haut Aller en bas
 
The legend of Zelda: The triforce espoir, by Anthony.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessin animé "The Legend of Zelda"
» The Legend of Zelda - Evil Shadow
» Votre personnage de The Legend of Zelda préféré
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» [RU] The Legend Of Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RM-Land : le forum :: Auberge :: Brèves de comptoir-
Sauter vers: